Laurence
OLDAK Pianiste

Biographie

Découverte en 2015 à la sortie de son premier disque solo Dialogue consacré aux œuvres de Alexandre Scriabine et Kirill Zaborov qui a suscité un accueil enthousiaste par de nombreuses personnalités du monde musical, Laurence Oldak s’est produite en récital dans des salles prestigieuses telles que la Halle aux Grains à Toulouse, la salle Cortot, la salle Gaveau et la Maison Heinrich Heine à Paris.

« Une artiste constamment inspirée, donnant à son piano des couleurs inouïes »
Natalie Dessay sur France Inter - Classic avec Dessay

« Un disque sensationnel, une révélation »
Philippe Cassard sur France Musique – Note du traducteur


Laurence Oldak commence ses études musicales à l'âge de 4 ans et entre à l'âge de 6 ans au Conservatoire de Toulouse. Elle donne son premier concert à l'âge de 8 ans à la suite duquel elle est remarquée par Ivry Gitlis et Maria Joao Pires.

A 14 ans elle obtient la médaille d’or au CNR de Toulouse dans la classe de Françoise Thinat et un 1er Prix de Musique de Chambre, puis entre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Piano de Dominique Merlet et la classe de Musique de Chambre de Jean Hubeau. En 1987, elle obtient un Premier Prix de Piano et de Musique de Chambre et suit les cours avec Jacques Rouvier et Théodore Paraskivesco.

En décembre de la même année, elle est admise à l'unanimité au Cycle de Perfectionnement du C.N.S.M. de Paris où elle étudie avec Jacques Rouvier.

Elle participe à de nombreuses Master Class avec Léon Fleischer et Gyorgy Sebok. Elle suit régulièrement les conseils de Dimitri Bashkirov à Paris, Salzbourg, Santander et Madrid.

En février 1990, Laurence Oldak remporte le Premier Prix de la Fondation Yamaha. En 1992, sa rencontre avec la pianiste Lucienne Marino, disciple de Arturo Benedetti Michelangeli, avec laquelle elle travaillera pendant de nombreuses années, marquera de façon décisive son approche de la musique et son jeu pianistique. En 1993 et en 1995 elle est finaliste du Concours International Busoni.

Remarquée par le compositeur contemporain Maurice Leroux, elle est engagée pour jouer ses œuvres à la SACEM.

Elle est l'invitée de plusieurs Festivals Français comme le Festival de la Côte d'Emeraude, le Festival de Cognac, le Festival de Saintonge, le Festival de Champagne-Ardenne... et donne de nombreux concerts à l'étranger : Canada, Espagne, Autriche, Italie...

Elle fonde le « Quatuor Mel Bonis » avec Joëlle Cousin, Florian Wallez, Florent Audibert. En lien direct avec l’Association Mel Bonis, elle contribue au rayonnement de cette compositrice.

Elle enregistre avec Florian Wallez, Sololoque et Forlane de Reynaldo Hahn dans le cadre des Inédits 2011.

Elle se produit avec le « Quatuor Thymos » (de l’Orchestre de Paris), notamment à l’Auditorium de la SACEM dans un répertoire Brahms, Schumann et Dvorak et joue avec de nombreux musiciens reconnus, entre autres avec la violoniste Amanda Favier et le clarinettiste Julien Chabod au Festival du Château d’Asnières.

En 2012, elle débute un partenariat avec le compositeur d’origine russe Kirill Zaborov, qui très vite lui confie la création de ses Dix Apparitions et de sa Suite Entrelacs. Elle fera également à l’auditorium de la Bibliothèque Marmottan, la création de sa Suite Médicis.

Pédagogue reconnue, Laurence Oldak est invitée dans de nombreux jurys et master class. Professeur au conservatoire d’Asnières, elle forme de jeunes musiciens se destinant à une carrière musicale. Elle sera d’ailleurs l’invitée de Brigitte Fanny Cohen dans l’émission télévisée Télé Matin sur le sujet « Musique et Cerveau ».

En décembre 2018, elle est invitée dans la Saison Musicale des Concerts Classiques d’Epinal, pour un récital de Musique Russe « Couleurs d’Octobre » au cours duquel elle crée 1917, œuvre de Kirill Zaborov. 

En 2018, elle enregistre son nouvel album Bach - Chopin pour le label Klarthe.